Yubo logo
Expérience utilisateur

Yu(bo) Got a Friend in Me

3 minutes read

- Written by Yubo Team

Une adolescente et le logo Yubo

Yubo, plateforme leader pour la sociabilisation des jeunes en ligne, lance aujourd'hui sa mission pour abolir le terme "abonnés" sur les réseaux sociaux. La marque à plus de 45 millions d'utilisateurs de la Génération Z incite son armée de préadolescents à faire passer le message "amis, pas abonnés", et prévoie de déployer un certain nombre de nouvelles initiatives au cours de l'année pour les aider à en faire une réalité.

Sacha Lazimi, CEO et fondateur de Yubo, déclare : "J'ai lu que les personnes ayant plus de 200 abonnés sont plus susceptibles de ressentir de la pression concernant leur apparence que ceux qui ont moins d'abonnés. Ça m'a beaucoup touché, donc contrairement aux autres apps de réseaux sociaux, Yubo incite ses utilisateurs à ne pas être des abonnés, plutôt à sociabiliser de manière authentique, pour créer de véritables interactions, sans la pression du nombre d'abonnés. Sois un ami, pas un abonné."

"On ne fait pas que leur dire, il faut s'attendre à voir arriver plus d'initiatives au cours des prochains mois, qui aideront les utilisateurs dans cette mission."

Contrairement aux autres apps de réseaux sociaux, Yubo a bâti une plateforme sans influenceurs, autorisant la Génération Z à se sociabiliser en ligne sans la pression du nombre de likes. La technologie de livestream innovante de l'app permet aux utilisateurs de se lancer dans des sessions de livestreaming en temps réel et de sociabiliser de manière authentique avec leur pairs, le tout dans un environnement sécurisé.

Cet environnement virtuel et sans pression inédit a réussi à parler à la Génération Z à travers le monde. Durant les deux premiers mois de 2021, le streaming quotidien a augmenté de 8,7 %. La Génération Z est aussi activement impliqués dans les lives, ils sont un peu moins d'un quart à lever la main en live (24,5 %) et près d'un cinquième à partager leur écran en direct (237, %).

"Parmi les objectifs de Yubo, il y a le combat contre la solitude des adolescents et jeunes adultes, en leur permettant de rencontrer de nouvelles personnes en lignes et de se faire des amis," explique Sacha. "Alors que nous semblons sortir de la pandémie, il est important de soutenir les jeunes dans cette étape, peut-être même en facilitant des rencontres en physique lorsque c'est possible."

Yubo célèbre le fait d'avoir des amis, pas des abonnés, en mettant en valeur des amitiés qui se sont formées et se sont épanouies via Yubo. Les utilisateurs à travers le monde ont partagé leurs expériences, parmi eux la londonienne de 20 ans Angelica (Angel) et Mjay, 21 ans. Elles se sont rencontrées en janvier 2021 dans un live Yubo en discutant de leurs idées politiques et se sont immédiatement entendues. Aujourd'hui, elles se considèrent meilleures amies et font des lives ensemble tous les jours, sans même s'être vues en personne.

Yubo - Angelica et Mjay

Mjay explique : "J'ai toujours eu des a priori au sujet des rencontres en ligne... J'étais très méfiante avant de rencontrer Angel, mais la rencontrer m'a ouvert les yeux sur les amitiés en ligne, et je me sentais en sécurité quand je communiquais et streamais sur Yubo. Je n'aurais jamais cru me faire une amie pendant le confinement, mais Angel est devenue l'une de mes amies les plus proches. Je suis bien plus ouverte à l'idée de me faire des amis en ligne maintenant que j'ai vécu cette expérience positive.

"Ça a complètement supprimé mes a priori à moi aussi, c'est clair qu'on peut nouer de réelles amitiés en ligne. C'est probablement la plus belle amitié que j'aie créé depuis bien longtemps. On a les mêmes intérêts, ça fonctionné directement entre nous, ça sonne juste," nous dit Angelica.

En Australie, Sarah, 20 ans, a rejoint Yubo en juillet 2020. Elle voulait se faire des amis et parler à d'autres australiens pendant le confinement. Au cours de cette période, Sarah a rencontré Paisley, qu'elle compte désormais parmi ses amis proches et qu'elle espère rencontrer en personne à la fin de l'année.

Yubo - Sarah

Je vis dans une ville moyenne en Nouvelle-Galles du Sud, je peux me sentir parfois isolée, du coup c'était incroyable de trouver une communauté en ligne dans laquelle tout le monde se sent lié et peut former des amitiés, peu importe où on habite. J'espère déménager dans le Queensland plus tard cette année, Paisley et moi on compte les jours en attendant de pouvoir enfin se voir en personne."

Les amitiés peuvent aussi être internationales. Frederico et Paul-Antoine, respectivement de Monaco et France, font partie d'un groupe d'amis d'environ dix personnes, et passent toutes leurs soirées ensemble sur l'app : "Sur l'app, on a rencontré des gens qui sont aujourd'hui devenus des amis proches. On a créé des amitiés sincères car on peut parler de tout : nos journées, nos cours, nos problèmes... C'est l'application parfaite pour nouer des liens avec les gens et pour rencontrer des personnes formidables. On se parle tous les jours, il y a un vrai lien de confiance entre nous."

yubo - Federico et Paul-Antoine

"On a aussi plein d'idées pour inventer des jeux marrants : récemment, on a fait un live dans lequel on reproduisait des chorégraphies célèbres, avec une moyenne de 100 personnes par live", explique Frederico


You may also like:

Yubo devient partenaire de Bodyguard.ai pour améliorer la modération de con...

timeIcon
3 minute read
Entreprise

Communiqué de presse

timeIcon
3 minute read
Yubo logo

À propos

  • Qui sommes-nous ?
  • Actualités
  • Carrières
  • Contactez-nous
InstagramYoutubeTikTokLinkedIn
  • Conditions générales d'utilisation
  • Mentions légales
  • Forces de l'ordre
Made with love in Paris